Une classification sommaire des ACM

ACM, ou anti-coalition militia, est le terme générique pour désigner les divers groupes s’opposant à la présence occidentale en Afghanistan. Il semble qu’on puisse dresser une classification en quatre catégories selon les motivations:

  • Idéologique: ce sont les islamistes  surtout « arabes » c’est à dire  .
  • Nationaliste: Peut être un bien grand mot, en tout cas hostile à la présence étrangère.
  • Localiste: des groupes ayant essentiellement des revendications locales. Par exemple, le partage des ressources ou du pouvoir dans telle région leur est défavorable.
  • Criminelle: Les groupes profitant de l’absence de gouvernement efficace pour poursuivre des activités illégales et nocives: entre autres le trafique de drogue.

La plupart de ces motivations sont bien évidemment présente à divers degré chez tout les  acteurs.  Il est possible qu’un idéologue soit aussi nationaliste et localiste, qu’un criminel soit aussi localiste,  etc. Ce qui est important c’est de constater que ces motivations sont diversifiées. C’est déjà mieux que de considérer l’insurrection comme un bloc monolithique.

Lectures complémentaires:

Registan

Ghost of Alexander

Un Etat dans l’Etat: les talibans au Pakistan

pakistan-map-707286D’après certains observateurs, les talibans contrôleraient aujourd’hui 75% de la vallée du Swat dans la zone tribale pakistanaise. Ils brûlent des écoles de filles, interdisent la circulation des femmes, ont leur propre radio et bien plus grave leur propres organes judiciaires. L’armée pakistanaise quand à elle semble avoir abandonnée toute espoir de rétablir la situation.

Si une insurrection est un conflit de légitimité dans lequel une organisation lutte pour substituer son pouvoir à une autre alors la situation est très mauvaise.

535px-map_showing_nwfp_and_fataSi cette tendance devait se confirmer dans les prochains mois, la vallée deviendrait un véritable État dans l’État avec la reconnaissance implicite( par inaction) du pouvoir central, une nouvelle étape dans la désintégration du Pakistan.

Deux éléments doivent être surveillés de près:

  • L’approfondissement de la nouvelle construction politique.
  • L’éventuelle(voir probable) extension à d’autres régions de ce phénomène.