Un jeu de billard spatial tourne mal

7fb1e71a-cdda-11dc-8a63-daeba0937472

Un satellite russe hors d’usage et un satellite américain appartenant à la société Iridium sont entré en collision le 10 février 2009 à 760 km d’altitude sur un orbite fréquenté. C’est sans doute le plus grave incident depuis le test anti-satellite effectué par la Chine en 2008. C’est aussi le premier incident de ce type.

Si l’espace est vaste(c’est un euphémisme…),  en réalité il n’existe qu’une quantité limitée d’orbite intéressant pour les activités spatiales, ceux-ci sont voués à être de plus en plus fréquenté avec la multiplication des utilisations commerciales de l’espace et le nombre croissant d’acteurs dans le secteur. Le problème des débris spatiaux risque de devenir sérieux et les conséquences sont potentiellement catastrophiques pour l’avenir des activités spatiales. La question de la régulation internationale de l’espace est donc posé.

Arms Control Wonk 1 / 2

LeFigaro

Washington post

New York Times

Publicités

Compass; le GPS chinois près en 2015?

Le directeur du département astronautique de la China Aerospace Science and Technology Corp a annoncé que le système de navigation chinois    » Compass »,  l’équivalent du GPS américain, serait opérationnel avec plus de trente satellites en 2015. De l’ordre de dix satellites seront lancés dans les deux prochaines années.(article Asia Times Online )

La Chine participe aussi au projet Galileo qui devrait être près en 2013.

Encore un exemple de la vitesse affolante du développement militaire et scientifique chinois. L’existence d’un système concurrent aux équivalents occidentaux susceptible d’offrir aux alliés et clients de Pékin l’accès aux armements de précisions et autres sous-produits de son développement spatial ne sera pas sans conséquences.