Eviter la grande guerre?

La lecture de 1913 et de Guns of August  durant l’été conduit inévitablement à se poser cette question. Elle aura fait couler beaucoup d’encre depuis un siècle, chaque génération d’historiens y allant de sa nouvelle interprétation.

La mode est aujourd’hui à porter l’accent sur les contingences historiques et d’éviter de  juger une époque en fonction d’évènements ultérieurs, c’est précisément l’exercice auquel nous invite le passionnant 1913: In search of the world before the Great War.

Néanmoins, il reste difficile d’imaginer une fin différente à cette belle époque qui court de 1870 à 1914. Quelques raisons:

  • La diplomatie européenne reposait depuis au moins 1714 et la fin de la guerre de succession d’Espagne sur le principe de l’équilibre, les conditions de cet équilibre était gravement compromises par l’émergence d’un empire allemand unifié capable à lui seul de tenir tête à toute les grandes puissances européennes.
  • Cet équilibre était d’autant plus vulnérable que l’hostilité franco-allemande le privait d’une bonne partie de sa souplesse. En effet quelque soit la combinaison diplomatique, la France et l’Allemagne devaient se trouver dans des camps opposés.
  • Il n’existe pas d’hostilité fondamentale à la guerre, malgré la mondialisation et l’adoucissement progressif des mœurs (création de la croix rouge en 1859, de la Cour permanente d’arbitrage de la Haye en 1899, etc…). La guerre reste un mode de règlement des conflits acceptables. Toute les nations européennes sont traversées par des courants intellectuels bellicistes. On a peine aujourd’hui à imaginer la fascination qu’exerce la violence sur une partie des élites intellectuelles :« Nous voulons glorifier la guerre- seule hygiène du monde- le militarisme, le patriotisme,le geste destructeur des anarchistes, les belles Idées qui tuent, et le mépris de la femme. » (Marinetti, le manifeste du futurisme, tribune publiée dans le figaro le 20 février 1909) Ce genre d’élans lyriques n’est pas le fruit de quelques illuminés mais représentent une force bien présente en 1914. Si la guerre a eu lieu, c’est aussi parce qu’on la voulait.
  • Les Balkans étaient une source de rivalité constante entre la Russie et l’Autriche-Hongrie, rivalité qui prend un aspect existentiel pour l’empire des Habsbourg. Il n’a sans doute jamais été très crédible qu’une guerre générale éclate autour d’une obscure affaire coloniale comme le Maroc ou Fachoda. Mais les nationalismes balkaniques, parce qu’ils remettaient en cause in fine le principe même de l’existence de l’Autriche-Hongrie, posaient  un problème beaucoup plus grave.

Pour saisir l’ampleur de la difficulté, on peut se demander qu’aurait-il fallu faire pour éviter la guerre:

  • Il aurait fallu que le nouvel empire Allemand ne cède pas à la tentation d’annexer l’Alsace-Lorraine, assurant ainsi, comme Bismarck l’avait prévu, l’hostilité constante de la France.
  • Il aurait fallu que l’Autriche-Hongrie et la Russie parviennent à un accord sur leur zone d’influence respective dans les Balkans.
  • Il aurait fallu que Guillaume II abandonne le projet absurde de doter l’Allemagne d’une flotte capable de rivaliser avec la Royal Navy, garantissant l’hostilité anglaise.
  • Il aurait fallu éviter la rupture entre l’Allemagne et la Russie et donc l’alliance austro-allemande qui entraînait nécessairement cette dernière dans les querelles balkaniques.

La liste pourrait être bien plus longue encore. L’erreur la plus facilement évitable était très certainement la création de la Hochseeflotte. Cette lubie de l’empereur Guillaume II ne répondait pas à aucune nécessité stratégique, l’Allemagne avait peu de colonie, leur importante économique était toute relative et les places étaient déjà prises par les grands empires français et anglais. Malheureusement, les élites politiques allemandes ne l’ont pas vu ainsi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s