Bruno Tertrais sur la France et l’OTAN

Article dans le monde:  La France dans l’OTAN: le mauvais procès.

En revanche, l’argument qui consiste à suggérer que nous nous rangerions de ce fait sous la bannière américaine, et que nous perdrions à la fois notre liberté de manoeuvre diplomatique et notre image de puissance indépendante, n’est pas fondé. Dire que nous ne serions plus en mesure de nous opposer à la politique américaine, ou aux requêtes de participation aux aventures extérieures de Washington, n’a pas de sens. Les décisions au sein de l’Alliance se prennent par consensus, et nos alliés européens tiennent tout autant que nous au maintien de cette règle. Et chaque pays membre reste maître de sa contribution militaire aux opérations communes.

…….

Entendre que nous prenons le risque, en réintégrant l’Alliance atlantique, de donner le sentiment de nous barricader dans un « camp occidental » laisse perplexe. Ceux qui avancent cet argument devraient aller jusqu’au bout de leur logique, et proposer de quitter l’OTAN ! Mais, surtout, cet argument ne tient pas compte d’une réalité politique : au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie ou en Amérique latine, ce n’est pas le statut exact de la France dans l’organisation atlantique qui compte, mais sa politique vis-à-vis des Etats-Unis et sa participation effective aux opérations communes. Quiconque a évoqué le sujet avec des responsables de mouvements islamistes afghans ou pakistanais sait que les subtilités institutionnelles de l’OTAN leur échappent. Ce qui compte pour eux est de savoir ce que fait la France en Afghanistan et si elle est, ou non, une alliée des Etats-Unis.

…..

Enfin, dire que notre voix porterait moins parce que nous serions intégrés revient à commettre un contresens. Au sein de l’Alliance atlantique, elle porterait au contraire davantage. Nous y serions en meilleure position pour défendre nos intérêts nationaux. Et l’entrée en nombre d’officiers français au sein des commandements de l’OTAN garantirait une meilleure prise en compte de nos conceptions en matière de défense et de sécurité. Au moment où l’Alliance s’apprête à mettre en chantier un nouveau concept stratégique, un poids accru de la France dans ses travaux serait un atout non négligeable.


3 commentaires sur « Bruno Tertrais sur la France et l’OTAN »

  1. c’est marrant le nombre de bêtises qu’un journaliste peut dire en si peu de phrases….

  2. Bruno Tertrais n’est pas un journaliste. Est-ce qu’il dit des « bêtises »? A vous de voir mais cela mérite au moins discussion.

  3. Sarkozy et le petit lobby pro OTAN qui gravite autour à réussi à faire rentrer la France dans le commandement que De Gaulle lui avait fait quitter.
    Je pense sincèrement qu’une telle question méritait un référendum populaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s