L’essence de la décision

L’essence de la décision de  Graham T. Allison et Philip D. Zelikowv, via Culture&Conflits.

Le problème de la rationnalité des acteurs est essentiel en relations internationales, tout particulièrement en ce qui concerne la dissuasion nucléaire. Il en avait déjà été question pour le papier de Bruno Tertrais, ce texte fournis un autre éclairage sur la question.

Un commentaire sur « L’essence de la décision »

  1. Bonjour,
    Je viens de mettre en ligne un résumé approfondi de la Théorie de René Girard qui apporte des réponses inédites aux mécanismes universels de la violence humaine individuelle et collective depuis l’aube des Temps et qui, plus que jamais, est d’actualité dans le monde d’aujourd’hui où les « rivalités mimétiques » s’exacerbent de plus en plus.
    Cette Théorie majeure, reconnue aujourd’hui comme étant aussi fondamentale pour la connaissance de l’Humanité que la « Théorie de l’origine des espèces » de Darwin, permettra à tous de comprendre les « ressorts secrets » des « mécanismes cachés » qui nous gouvernent « …depuis la fondation du monde… »
    Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s