Un jeu de billard spatial tourne mal

7fb1e71a-cdda-11dc-8a63-daeba0937472

Un satellite russe hors d’usage et un satellite américain appartenant à la société Iridium sont entré en collision le 10 février 2009 à 760 km d’altitude sur un orbite fréquenté. C’est sans doute le plus grave incident depuis le test anti-satellite effectué par la Chine en 2008. C’est aussi le premier incident de ce type.

Si l’espace est vaste(c’est un euphémisme…),  en réalité il n’existe qu’une quantité limitée d’orbite intéressant pour les activités spatiales, ceux-ci sont voués à être de plus en plus fréquenté avec la multiplication des utilisations commerciales de l’espace et le nombre croissant d’acteurs dans le secteur. Le problème des débris spatiaux risque de devenir sérieux et les conséquences sont potentiellement catastrophiques pour l’avenir des activités spatiales. La question de la régulation internationale de l’espace est donc posé.

Arms Control Wonk 1 / 2

LeFigaro

Washington post

New York Times

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s