Si vi pacem…

Le problème n’est pas souvent  exprimé avec autant de clarté et de logique, c’est beau à voir. Il y aura des problèmes car  l’objectif premier des États est la sécurité, la sécurité s’obtient en étant le plus puissant acteurs du système. Par conséquent si la Chine devient un concurrent crédible des USA, il y aura des problèmes.

ourtant, ce point de vue néglige les aspects qui incitent à l’optimisme, les interdépendances économiques, le coût très élevés d’une compétition ouverte, et d’autres élements qui peuvent amener à penser que les deux joueurs feront leur possible pour maintenir des relations cordiales et arriver à un arrengement acceptable.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s