Les « missions historiques » de l’armée populaire de libération

Depuis le 17 eme congrès du parti communiste chinois, les quatre « missions historiques » de l’armée chinoise sont incluses dans la constitution:

  • Garantir la position du parti au pouvoir.
  • Garantir la « période d’opportunité stratégique pour le développement national ».
  • Donner un « soutiens stratégique pour la défense des intérêts nationaux ».
  • Jouer « un rôle important dans la sauvegarde de la paix mondiale et la promotion du développement mutuelle ».

Ces quatre principes sont dérivé de la théorie du « développement scientifique » de Hu Jintao. Ainsi, l’actuel secrétaire général du parti, président de la république et président de la commission militaire centrale, Hu Jintao, devrait lui aussi après Mao Zedong, Deng Xiaoping et Jiang Zemin imprimer sa marque sur les forces armées chinoises.

De manière plus général, il est toujours frappant de constater à quel point le vocabulaire marxiste et la novlangue locale semblent imprégner les documents officiels. Il peut s’agir de problème de traduction mais la récurrence du terme « historique » est un indicateur fiable que ce n’est probablement pas le cas.

Si les missions sont classiques, il est très intéressant de noter que la protection du parti figure explicitement dans les missions de l’armée populaire de libération.  On imagine que dans ces conditions, le contrôle politique et idéologique de l’armée prend une place vitale.

source

Un commentaire sur « Les « missions historiques » de l’armée populaire de libération »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s