Vers Cynoscephale

Page 122, deuxième partie de l’histoire politique du monde hellénistique.

La paix de Phoinikè n’est qu’un bref intermède entre  la première et la deuxième guerre de Macédoine entre Rome et  Phillipe V. Ce dernier conflit verra l’effondrement des positions macédoniennes acquises en Grèce depuis Antigonos Gonatas. L’origine de ce conflit est plus délicate à cerner et n’a que peu de chose avoir avec les affaires d’Illyrie et la paix de Phoinikè.

L’origine direct du conflit est l’appel à Rome de Rhodes et du royaume de Pergame. En effet,  Philippe V se lança à partir de 203 dans une campagne dans la direction des détroits. Se faisant, il indisposait les puissances de la régions tel que Byzance, Pergame et Rhodes. D’autant plus que Philippe V utilisait pour parvenir à ces fins des méthodes fort peu recommandable, Édouard Will parle même de « trahison infâme », ce qui faisant naturellement du plus mauvais effet.Quoiqu’il en soit, le  roi antigonide réussie à s’emparer de Kios, détruit sous les yeux des ambassadeurs Rhodiens sur lesquelles on n’imagine que l’effet fut désastreux, Périnthe, allié de Byzance et Thasos, l’objet de l’infâme trahison.Le tout sans déclaration de guerre contrairement aux usages.

La Macédoine et l'Egée

Phillipe V aggrava son cas en 201 en faisant campagne dans l’egée. Il s’en pris à une importante base navale lagide, Samos ( l’influence lagide dans l’égée fera l’objet d’un autre billet). C’était trop et les Rhodiens envoyèrent leur flotte qui fut repoussée. La voie étant libre; l’armée macédonienne passe en Asie mineur et s’empare de Millet.

Ces succès furent vue d’un très mauvaise œil par Attale qui s’allia avec les Rhodes,  Byzance , Cyzique et Chios. Bien mal lui en pris car le macédonien se dirigea aussitôt vers Pergame et ravagea les environs(ainsi que quelque sanctuaires, Philippe V n’étant pas manifestement à quelques sacrilèges près)mais incapable de prendre la ville, il du se retirer. Il descend alors en Carie et y mène le siège de Bargylia.

Pendant l’été 201,  la situation est donc défavorable aux alliés mais les jeux ne sont pas encore fait. Mais à l’automne , c’est le coup de théâtre: le Royaume de Pergame et Rhodes font appel à Rome. La première réponse fut prudent et sans aucun doute décevante: « le Sénat s’intéressait à la question », et bientôt le Sénat ne cessera de s’intéresser à la question. Mais en 200, tout cela reste bien incertain. Pour en savoir plus, Rome décide d’envoyer trois ambassadeurs dont Sempronus Tuditanus, négociateur de la paix de Phoinikè. Ils arrivent dans les Balkans au printemps 200.

La même année, Philippe V se laissa entraîner dans une guerre contre Athènes par ses alliés acarnaniens. Rhodes et Pergame volent au secours de la vénérable cité grâce à leurs flottes. Athènes déclare la guerre à Philippe. Par coïncidence, les ambassadeurs romain sont présent et assistent aux évènements. Le premier acte de la pièce ce déroule donc là. Les romains délivrèrent leur premier ultimatum: si l’Antigonide désir rester l’ami de Rome, il doit reconnaître ses tords et accepter un arbitrage. Le stratège macédonien en charge des opérations dans l’Attique battît en retrait et fit son rapport au Roi. Celui-ci ignore l’avertissement romain et reprend l’offensive en Thrace et dans les régions des détroits. A l’automne 200, un ambassadeur romain arrive à Abydos en Asie et donne à Philippe le dernier ultimatum: arrêter la guerre, ne pas toucher à l’équilibre des forces dans l’égée ou c’est la rupture avec Rome. Au même moment les légions débarquaient en Illyrie. Le Roi de Macédoine refuse, convaincu de ne rien avoir à se reprocher ayant respecté les termes de la paix Phoinikè. La guerre va durer quatre ans et va bouleverser l’ordre macédonien en Grèce.


La guerre de 200 à 196 fera l’objet d’un prochain billet.

Un commentaire sur « Vers Cynoscephale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s