Reflexion rapide:Guerre sans limite?

La guerre est-elle sans limite?Revenons à Clausewitz, la guerre est un duel de volonté.Par conséquent, les deux belligérants sont naturellement porté à sans cesse augmenter la mise, c’est à dire monter aux extrêmes dans la formule de Clausewitz.Or comme le fait remarquer lui même le général prussien, les limites extrêmes de la destruction sont rarement, si ce n’est jamais, atteintes.Quantités de facteurs qui vont de l’incertitude des acteurs aux célèbres frictions font que ces extrêmes ne sont pas atteints, sans oublier l’élément capital: les joueurs n’y ont pas nécessairement interêt et donc tentent de s’auto-limiter.

Ce qui nous amène au concept de guerre sans limite, théorisé en Chine dans les années 90.L’idée est au fond très classique, c’est une application radicale du principe du contournement.Il faut frapper l’enemie là ou il est faible et ou il ne s’y attend pas.Ainsi la guerre pourrait être porter dans le domaine mediatique et même économique.

C’est là sans doute que le concept rencontre un problème.Les Etats veulent-ils nécessairement que la guerre soit sans limite?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s